Une ligne téléphonique est «dégroupée» lorsqu’elle est raccordée par un opérateur alternatif, c’est-à-dire différent de France Télécom, opérateur historique. Dans ce cas, celui-ci loue la ligne à France Télécom et la connecte à son réseau propre, au niveau du central téléphonique local (le «répartiteur»).

 

Le dégroupage se décline en deux options :

  • le dégroupage partiel permet à l’opérateur alternatif de proposer un service haut débit xDSL sur la bande de fréquences haute de votre ligne, tandis que France Télécom continue de fournir le service de téléphonie sur la bande basse : vous conservez donc l’abonnement téléphonique de France Télécom en cas de dégroupage partiel ;
  • le dégroupage total permet à l’opérateur alternatif de raccorder l’intégralité de votre ligne à ses propres équipements, et donc de vous fournir à la fois la téléphonie et le haut débit : vous n’êtes donc plus abonné à France Télécom en cas de dégroupage total.