Lorsqu'une collectivité ou une organisation professionnelle se pose la question d'une connexion à la fibre optique, elle doit élargir sa réflexion. En effet, passer à la fibre optique et à la téléphonie sur IP permet de repenser sa stratégie télécoms :

  • un projet télécoms : Quel besoin ? Quelles possibilités au delà du téléphone ? (chat, visio, softphone, flotte mobile, etc.)
  • une gestion financière et une optimisation des coûts
  • être capable de remettre en concurrence tous les 3 - 4 ans et d'accueillir facilement un nouvel opérateur

Quand une étude préalable des besoins est-elle nécessaire ?
Un premier axe - la taille de la structure:

  • en dessous de 15 - 20 postes : des solutions standards (centrex, marché mobile indépendant d'un marché de téléphonie, indépendant d'un marché d'accès à internet) possibles
  • au delà de 20 postes : c'est du sur mesure, une gestion de projet spécifique est conseillée
Un deuxième axe - neuf ou ancien:
  • s'il sagit d'un bâtiment neuf construit : un bon intégrateur peut s'en occuper directement sans étude
  • s'il s'agit de bâtiments existants avec du matériel existant : un diagnostic approfondi est nécessaire

Gironde Numérique conseille, sauf dans des cas très simples, de faire une étude préalable pour qualifier le besoin avant de retenir un opérateur. Le travail d'un opérateur, souvent très complet, ne dit rien sur l'impact de ces changements au quotidien (Faut il changer les téléphones ? La gestion de l'accueil est-elle impactée ? Comment gérer la connexion intersites ? Faut il déployer de nouveaux services permis par la fibre optique ? etc... )

Exemple de Déroulé étude
Diagnostic

  • analyse des factures (souvent fait par l'opérateur : évaluation du potentiel d'économie)
  • comparaison du parc matériel facturé par l'opérateur et du parc réel (souvent des matériels/abonnements sont facturés mais n'existent plus ou bien ne sont pas utilisés). Il faut établir une lettre de mission à cet effet.
  • compatibilité du matériel,
  • évaluation du câblage (informatique et électrique (choix d'alimentation des postes téléphoniques))
  • recensement des équipements actifs
  • liens intersites existants
  • test de tous ces câblages ( sondes réseaux )
  • analyse des flux (les réseaux sont ils utilisés de façon détournée : streaming vidéo, web radio ? Dans ce cas, une charte des bonnes pratiques et un blocage de ces flux peut suffire)
  • réglementation des sites publics (écoles, ascenseurs, etc.)
Définition du Projet
  • Quel est le besoin utilisateur ? Combien de lignes fixes réellement nécessaires ? Quels outils pour les agents sur le terrain ? Pour les élus ? etc...
  • Quels services retenir dans un projet de communication unifiée ?
  • La collectivité souhaitera-t-elle communiquer sur ce projet auprès de la population ?

Choix d'un opérateur de télécommunication

  • rédaction appel d'offre, dépouillement des offres
  • aide au recettage

Quel coût pour une telle étude ?
Des cabinets spécialisés réalisent ce type d'étude.  Pour une collectivité dépensant entre 50 à 100 K€ télécoms / an, une étude coutera environ 5 000 à 10 000€ pour un gain de réduction des coûts pouvant aller jusqu'à 30% sur la facture télécoms globale.

Conclusion:

Elargir sa réflexion lors du passage à la fibre optique permet d'avoir des services étendus pour des coûts équivalents ou même moindres.